Au pierre Brothers Westwood Memorial Park de Los Angeles, depuis près de 50 ans, un homme épose une rose rouge sur une tombe. C'est le sépulcre le plus mystérieux et le plus fascinant de l'histoire des Etats Unis. Celui d'une femme de légende dont la vie a oscillé entre ombre et lumière.

      Marylin Monroe de son vrai nom Norma Jeane Mortenson est née le 1er Juin 1926, à 9 h 30   à Los Angeles. Sa mère, Gladys Monroe travaille en tant que monteuse vidéo pour la Consolidated Film Industries. Sa vie n'a rien d'un conte de fée. Elle est divorcée et a deux enfants qui ne vivent plus avec elle. A la naissance de Norma Jeane, Gladys est mariée à Martin Mortenson, un boulanger norvégien, qui les a abandonnés  dès qu'il a appris la grossesse de son épouse. Gladys enregistre sa fille à l'état civil sous le nom de Mortenson, mais en réalité il n'est pas son père.

   Pendant un temps, Norma Jeane est persuadé que son père est Clark Gable. Or, son père n'est autre que Stanley Gifford, la patron de sa mère au Consolidated. Toujours à la recherche de l'image paternelle, Marilyn a essayé à plusieurs reprises de rencontrer son vrai père, mais sans succès.imagesCACA40WH

Les premiers pas d'une star 

En 1944, David Conover découvre le mannequin parfait, le rêve de tout photographe. Conover est persuadé d'avoir trouvé sa muse et lui propose une série de séances photos. Il est convaincu que sa place se trouve sur la couverture des magazines. Conover lui offre une alternative à une vie monotone et à un mari toujours absent, qui au fond avait peur d'elle. Ainsi, après Noël 1945, Norma abandonne son ancienne vie et se prépare à rencontrer Emmeline Snively de la Blue Book Modeling Agency une célèbre agance de mannequinat.

         Pour la première fois Norma Jeane prend du temps pour elle et, à partir de ce moment, avant chaque rendez  - vous important, elle pren un long bain, choisit avec grand soin sa tenue et passe plus d'une heure à se maquiller. Quand elle recontre son futur agent, l'attitude de Norma Jeane impressionne déjà Emmeline Snively. Elle n'est pas encore mannequin professionnel, mais elle est sur la bonne voie. Il lui suffirait de 100 dollars. C'est le tarif du cours proposé par l'agence ayux aspirantes pin-up. Norma n'a pas la somme, mais elle propose de la régler avec l'argent qu'elle devrait gagner avec ses futurs contrats. Norma Jeane devient un mannequin très recherché.

A l'automne 1945, elle rencontre Andre De Dienes, un photographe de Vogue qui réalise des photos parmi les plus connues de sa carrière : des images de la jeune famme sur la plage de Malibu, sans maquillage, insouciante et heureuse. Il est notamment l'auteur de la célèbre photo de Marilyn caressant un agneau. Elle signe sa première couverture.

Une blonde à Hollywood

1946 est une année importante pour Norma Jeane : Marilyn Monroe voit le jour

Ce n'est pas facile d'exister à Hollywood. Norma Jeane répétait que " si, pour un baiser, on vous donnait 1000 dollars, on ne vous accorderait que 50 centimes pour votre âme."     Mais Norma Jeane rêvait de devenir célèbre et elle fréquentait tous les cours de comédie organisés par la Fox.Tout le monde la connaissait mais personne ne lui offrait un rôle. C'est à ce moment là qu'elle décide de changer de nom. Elle le sélectionna en suivant le conseil de Ben Lyon qui aimait beaucoup Marilyn Miller. Monroe était le nom de famille de sa mère.

Elle n'est pas encore la femme qui rayonne dans le monde entier mais elle a déjà sa manière de marcher. On raconte que pour onduler ses hanches comme elle le faisait, elle portait des talons de différentes hauteurs.

Lune de miel 

Dès le mariage célébré, le couple le plus aimé d'Amérique part en lune de miel. Joe DiMaggio doit se rendre à Tokyo pour un événement et Marilyn décide de le suivre. A l'aéroport Joe découvre que la foule n'était pas la pour lui...

Pendant la lune de miel l'armée américaine invite Marilyn à imagesCAEXCU9M

chanter en Corée pour soutenir le moral des troupes. Habillée élégante robe violette, elle interprète devant       13 000 soldats, ses chansons les plus célèbres : "Bye Bye Baby", "Diamonds are a girl's best friends". C'est son premier spectacle face à un public. Le dernier a été pour le quarante - cinquième anniversaire du président Kennedy

A son retour aux Etats Unis, Marilyn a un agenda très chargé. La Fox entend bien exploiter la notoriété du couple. Marilyn tourne dans La joyeuse parade (There's no Business like Show Busines) et dans Sept ans de réflexion (The Seven Year Icht). Quelques mois plus tard, Joe DiMaggio demande le divorce.

La diva et l'intello

A New York,

Marilyn change de vie : elle s'investit dans de nouveaux projets, fait de nouvelles rencontres et se fait de nouveaux amis.

                                              Marilyn travaille pour effacer l'image de la blonde frivole que l'Amérique avait d'elle. La rupture de son contrat avec la Fox lui coûte beaucoup, mais l'actrice est heureuse. Pour la présentation de la Marilyn Monroe Production, Joe DiMaggio la rejoint et les médias parlent d'une réconciliation. Marilyn est à la recherche de changements. Elle rencontre Lee Strasberg, le fondateur de l'Actors Studio, - l'école de théâtre fréquentée par Marlon Brando et Paul Newman -, et décide de devenir son élève. Dès lors, Lee et sa femme Paula la suivent sur tous les tournages. Ils deviennent également ses héritiers. La méthode Strasberg prévoit que l'acteur puise dans ses propres expériences personnelles pour que l'interprétation soit la plus proche de la réalité. Cette technique fait de Marilyn une meilleure actrice, mais complique les relations avec les autres acteurs. Sa nouvelle vie à New York coïncide aussi avec une nouvelle histoire d'amour pour Marilyn Monroe. En 1951, sur le tournage de Rendez-moi ma femme, elle rencontre Arthur Miller. L'auteur de Mort d'un commis voyageur l'a profondément charmée. Arthur Miller l'impressionne avec sa culture. Ils commencent à se fréquenter. Cette relation plaît beaucoup à la société New - yorkaise mais pas aux maisons de production de Los Angeles. Miller est soupçonné d'avoir des sympathies communistes et la Fox craint que cette relation soit contre - productive.imagesCAODGRZ3

En 1956 parmi les magazines qui ont consacré leurs couvertures au mariage du couple, on retrouve plusieurs plublications de gauche. Comme beaucoup d'intellectuels américains dans cette période, Arthur Miller était une personnalité politiquement engagée. En plein Maccartisme, les sympathies présumées de l'auteur pour Communisme lui valent une convocation devant la Commission des Activités  Anti-américaines. Pour avoir refusé de communiquer les noms de certains de ses confrères suspectés d'affiliation communiste, Arthur Miller est comdamné pour outrage au Congrès des Etats Unis, en 1957.

Une étoile s'est éteinte

imagesCA0ZNMSMC'est dans la nuit du 4 au 5 août que la star est décédée. A 3 h 50, le médecin déclare le décès del'actrice. La mort de Marilyn Monroe est l'évènement sur lequel on a le plus enquêté au XXe siècle.

Peu de gens croient au suicide de la star et on se demande qui aurait pu la tuer.

s de comédie organisés par la Fox. Tout le monde la connaissait, mais personne ne lui offrait un rôle.  A Hollywood, presque toutes les jeunes actrices étaient blondes. C'est à ce moment qu'elle choisit son nouveau prénom. Elle le sélectionna en suivant le conseil de Ben Lyon qui aimait beaucoup l'actrice Marilyn Miller. Monroe était le nom de famille de sa mère.